top of page

Stylistique française: substituer une prépositition au début d'une phrase par un verbe suivi d'un substantif.



"Image illustrant notre exploration stylistique française à partir du livre éminent de Eloi Legrand, p.27."
Couverture du livre Stylistique française, de Eloi Legrand

L'objectif de ces exercices, extraits des pages 150-151 du livre Stylistique française, de Éloi Legrand, est de substituer dans le début de la phrase la préposition, par un verbe, accompa gné d'un substantif nom de chose, rendant ainsi le propos la phrase plus élégante. Voici les transformations proposées.


À ses gestes, on voit qu'il est embarrasséses gestes trahissent son embarras .

À  cette plante, il faut des soins continuels–cette plante réclame des soins continuels.

À sa démarche, on vit qu'elle était déesse–sa démarche révéla un déeesse.

À cette preuve, on ne peut rien répliquer–cette preuve ne souffre aucune réplique

À cette fête n'assistaient plus que de paisibles spectateurs –Cette fête n'attirait plus que de paisibles spectateurs

À ces questions, on a enfin répondu–ces questions ont enfin trouvé leur réponse

Au son du beffroi, tous les coeurs se sont alarmés–Le son du beffroi a répandu l'alarme dans tous les coeurs

À ces doctrines, on a fait une forte opposition- ces doctrines ont rencontré une forte opposition

À votre aspect, on reprit partout courage– Votre aspect releva tous les courages

Au soleil couchant, nos vitres paraissent en feu– Le soleil couchant incendie toutes les vitres

À ce travail, il a consacré une longue veille–Ce travail lui a coûté de longues veilles

À chaque printemps, revient une nouvelle vague de vie–Chaque printemps ramène une nouvelle vague de vie

À la guerre on devient sans pitié–La guerre nous rend impitoyables

À cette histoire s'ajoutent de nombreux détails– Cette histoire s'amplifie de nombreux détails



Et voilà! J'espère que vous trouverez dans la stylistique française un outil indispensable à votre écriture. N'oubliez pas que ces exercices ne sont pas obligatoires ni immuables: vous pouvez toujours faire usage de jugement au moment de vos substitutions. Vous connaissez désormais d'autres mots lorsque certains se répéterons un peu trop souvent. À vos plumes!



3 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page