top of page

Oh, mes Dieux (et déesses)...de l'écriture!



















L'écriture: une activité si importante à travers les âges, qu'on lui attribue un caractère noble, même divin depuis les débuts de la civilisation. En voici quelques exemples.



Mésopotamie: connaissez-vous Nabu?


Dieu de l'éloquence, de l'inspiration prophétique, Nabu comptait également l'appellation de gardien des secrets de l'écriture et "celui qui veille à la conservation des vieux documents et des archives sacrées". Il était représenté comme un vieillard avec une longue robe, les mains croisées sur la poitrine, avec les cheveux et la barbe arrangés à l'assyrienne. Sa tiare était ornée de cornes de taureau, symbole de la force et de la toute-puissance divine. Ses symboles étaient le stylet et la tablette. Une des principales raisons de sa popularité: Nabu était le fils de Marduk, dieu officiel de Babylone, déjà une célébrité au panthéon des dieux mésopotamiens.


On disait que Nabu était l'inventeur de l'écriture. Ses temples s'appelaient Ezida: "Temple de vérité". Son culte était associé à l'écriture cunéiforme.


Égypte: connaissez-vous Thot et Seshat?


Dans l'Égypte ancienne, Thot était le dieu de l'écriture, de la sagesse et de la magie. Souvent représenté avec la tête d'un ibis ou d'un babouin, Thot était le scribe des dieux, responsable de l'invention de l'écriture hiéroglyphique. Les anciens Égyptiens croyaient que Thot avait apporté la connaissance et l'écriture aux humains, ce qui en a fait un dieu de la créativité intellectuelle et un gardien de la sagesse.


Seshat éait une déesse de la mythologie égyptienne, souvent associée à l'écriture, à la sagesse, à la mesure du temps et à l'architecture. Son nom signifie "la secrétaire" ou "la scribe". Seshat était considérée comme la gardienne des archives divines et humaines, et elle jouait un rôle important dans l'enregistrement des événements historiques et des transactions.

Elle était souvent représentée sous les traits d'une femme portant une robe rouge et une couronne ornée d'une étoile à sept branches, qui symbolise l'ordre et la perfection. Elle tient généralement une tablette d'écriture et une plume, des instruments associés à la documentation et à l'enregistrement. Seshat était également la compagne de Thot, le dieu de la sagesse, de l'écriture et de la magie.


Ensemble, ils étaient vénérés pour leur rôle dans la création et le maintien de l'ordre cosmique. Au-delà de son aspect mythologique, Seshat était aussi une déesse pratiquée dans la vie quotidienne. Les scribes et les érudits égyptiens invoquaient son aide pour garantir la précision de leurs écrits et la préservation des connaissances.

Grèce: connaissez-vous bien vos Muses?


Nous avons déjà exploré les neuf Muses de la Grèce antique, qui étaient les déesses de la créativité, de l'art et de la connaissance. Chacune d'entre elles était associée à un domaine spécifique de l'expression artistique et intellectuelle, de la poésie à la danse en passant par l'astronomie. Les Muses ont inspiré d'innombrables artistes, écrivains et philosophes de l'Antiquité.


Saraswati - L'Inde


Dans la mythologie hindoue, Saraswati était la déesse de la connaissance, de la musique, de l'art et de l'écriture. Elle est souvent représentée avec un sitar, un livre et un cygne. Saraswati est vénérée comme la source de l'inspiration pour les écrivains, les artistes et les musiciens en Inde, et elle incarne la beauté de l'expression créative.


Thoth - La Civilisation Maya


Thoth, qui partage le nom avec le dieu égyptien de l'écriture, était également une divinité de l'écriture et de la connaissance dans la civilisation maya. Les Mayas croyaient que Thoth avait apporté l'écriture et les mathématiques à leur peuple, favorisant ainsi le développement de leur culture et de leur civilisation.


Les Dieux de l'Écriture Contemporaine


Dans le monde contemporain, nous ne vénérons peut-être pas les dieux de l'écriture de manière traditionnelle, mais nous continuons de célébrer l'inspiration, la créativité et la connaissance à travers nos propres moyens. Les auteurs, les poètes, les écrivains et les artistes contemporains puisent dans l'héritage des dieux de l'écriture pour nourrir leur propre créativité.


En fin de compte, que vous cherchiez l'inspiration auprès des dieux de l'écriture de l'Antiquité ou que vous trouviez votre propre source d'inspiration, l'écriture et la créativité continuent d'être des forces puissantes qui façonnent notre monde. Les dieux de l'écriture à travers l'histoire incarnent cet élan créatif qui transcende les cultures et les époques, nous rappelant l'importance de l'expression et de la connaissance.


*Ce blogue a été écrit grâce à l'aide de l'intelligence artificielle. Certaines expériences et opinions de l'auteure ont été ajoutées pour personnaliser le texte


Sources:

Pourquoi attribuer un caractère divin ou une puissance à l'écriture?


Nabu:


Thot et Seshat:



Muses:










12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page