Balado du 8 juin 2021

Au programme, pour le balado d'aujourd'hui:


  1. On découvre le poème Les yeux, de Sully Prudhomme

  2. On s'inspire des 5 sens pour écrire un beau souvenir

  3. Pour créer une fiction, on s'imagine un incident au cirque

  4. Pour les plus contemplatifs, on s'inspire de la citation philosophique du jour: “Qu'est-ce que l'homme dans l'infini?” (Blaise Pascal,Les Pensées).


Appréciation littéraire


Les yeux

Sully Prudhomme


Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,

Des yeux sans nombre ont vu l’aurore ;

Ils dorment au fond des tombeaux

Et le soleil se lève encore.

Les nuits plus douces que les jours

Ont enchanté des yeux sans nombre ;

Les étoiles brillent toujours

Et les yeux se sont remplis d’ombre.

Oh ! qu’ils aient perdu le regard,

Non, non, cela n’est pas possible !

Ils se sont tournés quelque part

Vers ce qu’on nomme l’invisible ;

Et comme les astres penchants,

Nous quittent, mais au ciel demeurent,

Les prunelles ont leurs couchants,

Mais il n’est pas vrai qu’elles meurent :

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,

Ouverts à quelque immense aurore,

De l’autre côté des tombeaux

Les yeux qu’on ferme voient encore.

René-François Sully Prudhomme, La vie intérieure

Source: https://www.poetica.fr/poeme-1850/rene-francois-sully-prudhomme-les-yeux/


Vous avez aimé un poème? Vous aimeriez partager votre appréciation ou même partager une suggestion de poème? N’hésitez pas à communiquer avec moi.


Atelier



Réchauffement


Racontez un souvenir que vous chérissez lié à un sens.



Histoire/fiction


Un incident au cirque.


Imaginez un cirque, avec ou sans animaux, des manèges, une ambiance de fête. Un événement vient perturber cette radieuse journée: est-ce majeur ou banal? Est-ce que ce sera horrible, tragique ou cocasse?


Poésie



Vous avez la chance d’avoir de l’art urbain dans votre ville ou municipalité? Promenez vous dans votre environnement urbain et repérez tout œuvre artistique: murale, sculpture, cadre dans une salle d’attente et prenez le temps de l’observer. Prenez l’oeuvre en photo; s’il le faut, notez quelques mots et écrire librement ce qui vous inspire. Pour contrainte additionnelle, ajoutez-y les mots : arabesque, clair-obscur, enluminure, facture.




Réflexion


“Qu’est-ce qu’un homme dans l’infini?”
Blaise Pascal, Les pensées

Qu'en pensez-vous? Est-ce que cette citation vous inspire? Êtes-vous en accord ou en désaccord? Développez.



Stylistique française (exercices extraits du Précis de stylistique française-Le livre du maître de Eloi Legrand)



Hommes/gens/personnes


Ce geste n’eut pas échappé à un homme clairvoyant-un oeil

Ce croquis dénote un homme très habile-une main

Un seul plat ne suffira pas à cet homme affamé-ce ventre

Cette musique assourdissante étourdit les gens-les oreilles

Ne perdez pas contenance à l’aspect de ces gens sinistres-visages